lundi 19 mars 2007

CLERMONT FERRAND, basilique Notre Dame du Port





ON voit ici les ravages de Viollet le Duc quand il a restauré l'église, bien différente avant et après. Il en a fait une copie de la basilique de Paray le Monial, avec un clocher octogone qui n'a rien à voir avec l'origine, écroulé en 1475, refait au XIXe siècle.



1 commentaire:

Darius Brugman a dit…

Je m'excuse, mais pour moi ce que viollet le duc a accompli n'est pas un ravage, bien qu'effectivement il a changé modifié beaucoup de choses, ce n'est pour moi que l'évolution dans la vie d'un monument.

Actuellement notre société se plait à préserver toutes les traces du passé... énormément de monuments que nous regardons et que nous préservons actuellement ont subi énormément de modifications au cour de leurs vies, pourtant actuellement ils ne forment qu'une seule et même œuvre pour nous.

Ce que viollet le duc as fait n'est que dans la continuité de ce mouvement que notre stupide société essaye de stopper!

Si je prends en comparaison un organisme vivant, le jour où celui-ci arrête d'évoluer, il meurt.